Increase the visibility of your scientific production by authorizing the export of your publications to HAL!

Le big data à l'épreuve du règlement européen général sur la protection des données

Laroche, Benjamin (2020) Le big data à l'épreuve du règlement européen général sur la protection des données. École doctorale Droit et Science Politique (Toulouse).

[img] Text
Restricted Registered users only

Download (3MB)
Official URL : http://www.theses.fr/2020TOU10041

Abstract

Les usages quotidiens des citoyens d’une société numérique produisent des données de manière exponentielle, et ce, à une vitesse considérable. Dans un tel contexte, le développement de technologies de collecte massive de données apparait comme une évidence. De telles technologies impliquent le traitementde données à caractère personnel afin de créer une valeur économique ou encore d’optimiser des processus métiers ou décisionnels. Le règlement général sur la protection des données (UE) 2016/679 (RGPD) tend à encadrer ces pratiques en respectant des impératifs de souplesse et de neutralité technologique. Cependant, le big data s’avère d’une complexité inédite, ses caractéristiques propres allant à l’encontre même de plusieurs principes du règlement général sur la protection des données. Largement partagé, ce constat a peu à peu imposé une forme implicite de status quo ne permettant pas la résolution effective de l’incompatibilité entre la réalité du big data et son encadrement juridique opéré par le règlement général à son égard. Pour ce faire, une approche distributive, fondée sur les composantes du big data que sont sa structure, ses données ainsi que ses capacités algorithmiques, permettra ensuite d’étudier la qualification de cette notion afin d’en dégager un régime approprié. Résoudre une telle problématique passera tout d’abord par une actualisation de la qualification de données à caractère personnel afin de répondre à la complexification des traitements de données réalisés à l’aide de capacités algorithmiques avancées. De plus, la responsabilisation des différents acteurs impliqués, notamment au travers du régime de responsabilité conjointe de traitement, sera associée à la notion de risque afin d’apporter l’actualisation nécessaire à l’encadrement du big data. Pour finir, l’application d’une méthodologie d’analyse d’impact sur la protection des données viendra éprouver puis synthétiser l’indispensable renforcement de l’adéquation entre la théorie juridique et la réalité pratique du big data.

,

Citizens’ daily uses of technologies in a digital society exponentially produce data. In this context, the development of massive data collection appears as inevitable. Such technologies involve the processing of personal data in order to create economic value or to optimize business or decision-making processes. The General Data Protection Regulation (EU) 2016/679 (GDPR) aims to regulate these practices while respecting the imperatives of flexibility and technological neutrality. However, big data is proving to be an unprecedentedly complex legal issue, as its specific characteristics oppose several principles of the General Data Protection Regulation. Widely shared, this observation has gradually imposed an implicit form of status quo that does not allow for the effective resolution of the incompatibility between the reality of big data and the legal framework provided by the GDPR. In order to solve this equation, a distributive approach, based on the components of the big data: its structure, its data and its algorithmic capabilities, will then make it possible to study the qualification of this notion in order to identify an appropriate regime. Overcoming such a problem will, first of all, involve updating the qualification of personal data in order to respond to the increasing complexity of data processing carried out using advanced algorithmic capabilities. In addition, the accountability of the various actors involved, in particular through joint responsibilities for processing, will be associated with the notion of risk in order to bring the necessary updating to the regulation of big data. Finally, the application of a data protection impact analysis methodology will test and then synthesize the indispensable strengthening of the adequacy between legal theory and the practical reality of big data.

Item Type: Thesis (UNSPECIFIED)
Other titles: How big data challenges the European general data protection regulation?
Language: French
Date: 11 December 2020
Keywords (French): Union européenne. Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, et abrogea, Données massives, Protection de l'information (informatique) -- Droit européen
Subjects: A- DROIT > A4- Droit privé > 4-1- Droit civil
A- DROIT > A4- Droit privé > 4-12- Droit de l’information, de la communication, droit de la presse
Divisions: Institut du Droit de l'Espace, des Territoires, de la Culture et de la Communication (Toulouse)
Ecole doctorale: École doctorale Droit et Science Politique (Toulouse)
Site: UT1
Date Deposited: 16 Mar 2021 10:08
Last Modified: 16 Mar 2021 10:16
URI: http://publications.ut-capitole.fr/id/eprint/42963

Actions (login required)

View Item View Item

Downloads

Downloads per month over past year