OAW

Défauts de la chose vendue : présomption d’antériorité ne signifie pas présomption d’existence

Julien, Jérôme (2018) Défauts de la chose vendue : présomption d’antériorité ne signifie pas présomption d’existence. Revue des contrats (n°3). [Caselaw headnote]

Full text not available from this repository.
Item Type: Caselaw headnote
Language: French
Date: 2018
Refereed: Yes
Subjects: A- DROIT > A4- Droit privé > 4-2- Droit des affaires – droit commercial
Divisions: Institut de droit privé (Toulouse)
Site: UT1
Date Deposited: 08 Mar 2019 08:49
Last Modified: 08 Mar 2019 08:49
URI: http://publications.ut-capitole.fr/id/eprint/31956

Actions (login required)

View Item View Item