Vers un statut juridique des androïdes

Bioy, Xavier (2013) Vers un statut juridique des androïdes. Journal International de Bioéthique, 24 (3). pp. 85-98.

Full text not available from this repository.

Abstract

L’existence du sujet de droit n’est pas une attribution automatique lorsque la volonté et l’autonomie sont attribuées, mais un outil conféré par le système juridique en liaison avec l’humanité et qui repose donc sur la présupposition d’une conscience que l’humain reste seul à percevoir. Il ne peut s’agir donc de réduire la question du statut de l’androïde à la simple reconnaissance d’une intelligence, qui plus est artificielle, mais de dénier au raisonnement par analogie toute portée réelle pour l’existence d’un statut juridique. Si statut spécifique il y a, ce sera uniquement parce que l’humain l’aura décidé pour son propre intérêt juridiquement protégé. Le statut de l’androïde sera métonymique, par inclusion à celui de la personne humaine, ou ne sera pas. L’androïde n’est pas humain par comparaison mais par raison.

Item Type: Article
Language: French
Date: 2013
Refereed: Yes
Subjects: A- DROIT
Divisions: Institut Maurice Hauriou
Site: UT1
Date Deposited: 26 Apr 2016 07:50
Last Modified: 18 Oct 2017 15:13
URI: http://publications.ut-capitole.fr/id/eprint/21569

Actions (login required)

View Item View Item