Les facteurs de la politique étrangère du Vietnam (1989-2010)

Le, Thi Hang (2015) Les facteurs de la politique étrangère du Vietnam (1989-2010). Ecole doctorale Sciences Juridiques et Politiques.

[img] Text
Restricted Registered users only

Download (1MB)
Official URL: http://www.theses.fr/2015TOU10011

Abstract

Ce travail de recherche s’attache à décrire les changements de la politique étrangère du Vietnam après le Renouveau (Doi Moi) par une analyse détaillée des facteurs internes et externes qui ont influencé ses relations extérieures. Lors de son VIe Congrès en 1986, le Parti communiste du Vietnam a adopté la politique de Renouveau qui met l’accent sur la réforme économique. La politique de Renouveau a été réaffirmée par le Parti communiste lors de ses Congrès ultérieurs. Au début du XXe siècle, le Vietnam était encore un pays colonial semi-féodal. Malgré de nombreux soulèvements nationalistes (dont le mouvement du Parti nationaliste du Vietnam et l’insurrection de Yen Bai au début de l’année 1930), les Français maintiennent leur contrôle sur le territoire vietnamien. Les nationalistes vietnamiens modérés, tels que Phan Boi Chau ou Phan Chu Trinh, tentent d'obtenir une autonomie accrue par le biais de la négociation, mais ne rencontrent guère plus de succès. L’apparition de Nguyen Ai Quoc (qui prendra plus tard le nom de Ho Chi Minh) a changé le destin du pays. Quelques mois plus tard, en 1945, la reddition japonaise permet au Vietminh, le front nationaliste dirigé par le Parti communiste de Ho Chi Minh, de prendre le pouvoir lors de la révolution d'Août. Après la seconde guerre mondiale, le Vietnam retrouve sa place sur l’échiquier des grandes puissances. Le pays demeure cependant provisoirement divisé en deux États ennemis, à savoir la République démocratique du Vietnam au Nord (Viet Nam Dan chu Cong hoa) qui bénéficie du soutien de l’URSS, et la République du Vietnam au Sud (Viet Nam Cong hoa) sous la férule des États-Unis. Les deux territoires se font désormais face, le Vietnam devenant l'un des fronts les plus chauds de la guerre froide. La lutte fratricide pour un État-nation unifié s’est avérée particulièrement ardue pendant les trente ans de guerre civile, dans le contexte d’une guerre néocoloniale, puis d’un pays transformé en front chaud de la guerre froide. Dans la lignée de l'URSS, le Vietnam sort ravagé de la guerre et doit, avec la réunification en 1975, affronter de multiples difficultés économiques. L'invasion du Cambodge afin de renverser les Khmers rouges fin 1978 et le bref conflit contre la Chine s'ajoutent à l'isolement diplomatique du pays. Successivement ébranlé depuis la fin de l’année 1989 et jusqu'au début de l’année 1990, le système socialiste dans les pays communistes d'Europe de l'Est (y compris l’Union soviétique) commence à se fissurer, avant de connaître l’effondrement. Suite aux événements de Tiananmen, qui conduisent l’Occident à condamner le gouvernement de Pékin, la direction du Parti communiste du Vietnam commence à se préoccuper de plus en plus du risque d'effondrement du régime. Le contexte international joue un rôle capital dans la décision de Renouveau prise par le PCV. L’isolement de la communauté internationale a contraint le Vietnam à retirer son armée du Cambodge en 1989. Cet événement important a ouvert une nouvelle page pour la diplomatie vietnamienne. Ses relations extérieures se voient progressivement établies ou rétablies. La politique étrangère du Vietnam a aujourd’hui pour objectif d’accompagner le développement économique du pays tout en assurant sa sécurité. Celle-ci obéit au mot d’ordre d’« intégration internationale active », dans le sillage direct de la ligne d’ouverture de 1991: réconciliation avec les pays voisins et avec les États-Unis, rapprochement avec les organisations régionales et internationales (entrée du Vietnam dans l’ASEAN (1995), l’ASEM (1996), retour au sein de la Francophonie (sommet de Hanoi en 1997), entrée à l’APEC (1998) et à l’OMC (2007). On peut voir ici, à travers l’analyse des relations extérieures du Vietnam entre 1989 et 2010, combien la politique étrangère a déterminé le développement économique et social ainsi que le rôle de la République socialiste du Vietnam sur la scène internationale.

,

This research aims to describe the changes in Vietnam’s foreign policy after the Renewal (Doi Moi) with a detailed analysis of internal and external factors that influenced its external relations. At the Sixth Congress in 1986, the Communist Party of Vietnam adopted the Renewal policy focusing on economic reform. The Renewal policy was reaffirmed by the Communist Party during its subsequent Congress. In the early twentieth century, Vietnam was still a semi-feudal colonial country. Despite many nationalist upraised (the movement of the Nationalist Party of Vietnam and Yen Bai upraising in early 1930), the French maintained their control over the Vietnamese territory. Moderate Vietnamese nationalists such as Phan Boi Chau or Phan Chu Trinh, tried to get more autonomy through negotiation but hardly more successful. The appearance of Nguyen Ai Quoc (who would later take the name of Ho Chi Minh) changed the country's destiny. A few months later, in 1945, the Japanese surrender allows the Viet Minh, the nationalist front led by the Communist Party of Ho Chi Minh, to take power at the August Revolution. After World War II, Vietnam finds its place on the chessboard of the great powers. However, the country remains provisionally divided into two hostile states, namely the Democratic Republic of Vietnam in the North (Viet Nam Dan Chu Cong Hoa) which has the support of the USSR, and the Republic of South Vietnam (Viet Nam Cong Hoa) under the rule of the United States. The two territories are now facing, Vietnam became one of the hottest fronts of the Cold War. Fratricidal struggle for a unified nation-state was particularly difficult during the thirty years of civil war, in the context of a neo-colonial war and a country transformed into warm front of the Cold War. In line with the USSR, ravaged by the war, Vietnam faced, with the reunification in 1975, to many economic difficulties. The invasion of Cambodia to overthrow the Khmer Rouge in late 1978 and the brief conflict against China add to the country's diplomatic isolation. Successively shaken since the end of 1989 to early 1990, the socialist system in the communist countries of Eastern Europe (including the Soviet Union) began to crack before knowing collapse. Following the Tiananmen events, which led the West to condemn the government of Beijing, the Communist Party of Vietnam began to worry more and more of the risk of collapse of the regime. The international context had a crucial role in the decision Renewal taken by the Communist Party of Vietnam. The isolation from the international community forced Vietnam to withdraw its army from Cambodia in 1989. This important event has opened a new page for the Vietnamese diplomacy. Its external relations are gradually established or reestablished. Vietnam's foreign policy has for objective to support the country's economic development while ensuring its security. It obeys the motto of “active international integration” in the direct aftermath of the opening line in 1991: reconciliation with its neighbors and with the United States, rapprochement with regional and international organizations ( Vietnam joined the ASEAN (1995), ASEM (1996), back to the Francophonie (Hanoi Summit in 1997) came to APEC (1998) and WTO (2007). We can see here, through the analysis of the external relations of Vietnam between 1989 and 2010, how foreign policy determined the economic and social development and the role of the Socialist Republic of Vietnam on the international stage.

Item Type: Thesis (UNSPECIFIED)
Other titles: The factors of Vietnam's foreign policy (1989-2010)
Language: French
Date: 16 July 2015
Keywords (French): Communisme - Viet-Nam - Thèses et écrits académiques
Subjects: D- SCIENCES POLITIQUES > D2- Politique
D- SCIENCES POLITIQUES > D4- Relations internationales
Divisions: Groupe de Recherche sur la Sécurité et la Gouvernance - GRSG
Ecole doctorale: Ecole doctorale Sciences Juridiques et Politiques
Site: UT1
Date Deposited: 26 Aug 2015 07:14
Last Modified: 18 Oct 2017 15:12
OAI ID: 2015TOU10011
URI: http://publications.ut-capitole.fr/id/eprint/18450

Actions (login required)

View Item View Item